News

Bureau de poste : fermeture pour travaux12/04/17

À l’occasion de travaux de modernisation, le bureau de poste de Guipavas, situé 67 rue de Paris, sera exceptionnellement fermé au public du mardi 25 avril au lundi 3 juillet 2017 inclus. Il rouvrira ses portes le mardi 4 juillet 2017, à 14h.

Les travaux n’auront pas d’impact sur la distribution du courrier. Les retraits de lettres ou colis seront à effectuer, jusqu’au 3 juillet, à la plate-forme industrielle courrier de Guipavas, 1 rue Victor Grignard. Elle est ouverte du lundi au vendredi de 9h à 19h et le samedi de 9h à 12h. Les opérations postales, financières ou de téléphonie sont, quant à elles, à réaliser dans les bureaux de poste de Gouesnou, Le Relecq-Kerhuon et Plabennec.

Pratique :

Plate-forme industrielle courrier de Guipavas, 1 rue Victor Grignard
Ouverte du lundi au vendredi de 9h à 19h et le samedi de 9h à 12h.

Bureau de poste de Gouesnou, 1 rue Sœur Paul
Ouvert lundi, mercredi, jeudi et vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h15 ; mardi de 9h à 16h ; samedi de 9h à 12h.

Bureau de poste de Le Relecq-Kerhuon, 5 place de la Libération
Ouvert lundi, mercredi, jeudi et vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h ; mardi de 9h à 12h et de 14h à16h ; samedi de 9h à 12h.

Bureau de poste de Plabennec, 1 rue de Kersené
Ouvert lundi, mercredi, jeudi et vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h ; mardi de 9h à 12h et de 14h à 16h ; samedi de 9h à 12h.

Insee : enquête sur les ressources et conditions de vie24/04/17

La commission européenne et le parlement européen, soucieux d’évaluer chaque année les écarts de niveaux de vie au sein de l’Union européenne, souhaitent obtenir de la part de chaque pays-membre des informations comparables sur les ressources et les conditions de vie de ses habitants. 

L’enquête, réalisée entre mai et juin 2017 par l’Insee, a donc pour objectif de décrire les revenus perçus, la situation financière (épargne, endettement), mais également la santé, la privation matérielle, les conditions de logement et l’emploi. 

Un échantillon de 14 000 logements, dont certains se situent sur Guipavas, seront intérogés par Mme Rachel Jaffres, enquêtrice de l’Insee. Les ménages concernés seront prévenus par courrier au préalable.

La municipalité vous remercie par avance du bon accueil que vous lui réserverez. 

Lutte contre les frelons asiatiques06/06/16

L’an passé (2016), 824 nids ont été détruits dans la métropole brestoise dont une centaine sur Guipavas. La ville a donc reconduit, cette année, un contrat avec une entreprise spécialisée dans la lutte contre la vespa velutina, nom savant de l’insecte.
Concrètement, si vous repérez, chez vous, un nid de frelons, signalez-le (information sur le frelon asiatique) à la mairie (si vous le pouvez, transmettez également une photo du nid ou du frelon). Le référent local authentifiera l’insecte et contactera, le cas échéant, un prestataire spécialisé qui interviendra chez vous. La destruction d’un nid de frelons asiatiques est intégralement prise en charge par la commune. 

Savoir reconnaitre le frelon asiatique et son nid

Le frelon asiatique
• Taille : environ 2,5 à 3 cm, plus petit que le frelon commun
• Couleur :
− dominance noire avec une large bande jaune-orangé sur le 4e segment de l’abdomen
− fin liseré jaune sur le premier segment
− pattes de deux couleurs, partie supérieure noire ou brun-foncé, partie inférieure jaune


Habitat et descriptiondu nid
• Habitat très varié, présence en zone urbaine et rurale
• Nid pouvant atteindre un diamètre de 40 à 80 cm (voire 90 cm)
• Généralement de forme sphérique ou ovoïde pour les plus gros en fin de saison
• Nid constitué de fibres végétales ou de fragments de bois, malaxés avec de la salive et de l’eau (« papier mâché »).


Contact :
Tél. : 02.98.84.18.05
ou sophie.gueguen@mairie-guipavas.fr

Posture vigipirate - Printemps 201711/04/17

Le préfet du Finistère tient à rappeler que « toute manifestation dès lors qu’elle se tient sur le domaine public doit faire l’objet d’une information et concertation entre l’organisateur, le maire de la commune et le gestionnaire du lieu (si ce n’est pas le maire). (…)
Les organisateurs doivent s’adresser au maire qui rappellera les mesures de sécurisation, conseillera les organisateurs, informera la sécurité publique (…) en fonction de l’ampleur de la manifestation.
Les organisateurs devront prendre toutes mesures permettant une gestion fluide des flux et un contrôle des accès :
- éviter les files d’attente,
- s’assurer d’un contrôle visuel des sacs,
- interdire les sacs volumineux,
- prévoir des dispositifs pour empêcher l’intrusion d’un véhicule sur le lieu de l’événement (tout en garantissant l’accessibilité des secours d’urgence),
- apposer la signalétique « VIGIPIRATE » aux différentes entrées sur le site de la manifestation,
- faire appeler le numéro d’urgence 17 en cas de comportement suspect »
.

Retrouvez les conduites à tenir en cas d’attaque en suivant le lien ci-dessous :
http://www.gouvernement.fr/reagir-a...
 
Téléchargez l’application pour smartphone "Système d’Alerte et d’informations des populations" (SAIP) sur le site http://www.gouvernement.fr/appli-al....
L’application place d’emblée au cœur de son système la fonction de viralisation, pour permettre à ses utilisateurs d’être ambassadeurs des messages de sécurité en cas de crise majeure. L’application permet également à l’utilisateur de recevoir et de relayer des notifications d’alertes qui se déclencheraient dans une zone autre que celle où il se trouve.

Risque de départs de feux : appel à la vigilance02/05/17

Les conditions climatiques actuelles dans le département (faiblesse des précipitations au cours de l’hiver) rendent la végétation particulièrement vulnérable à l’incendie.

Le Préfet du Finistère appelle chacun à la plus grande vigilance et au respect des règles élémentaires de précaution.

Il est en particulier demandé :
• de respecter, d’une manière générale, l’interdiction de brûlage de végétaux en extérieur, y compris pour les activités d’élagage et forestière autorisées selon les conditions prévues par le code rural.
• de ne pas jeter de cigarettes dans les espaces extérieurs ou le long des voies de circulation,
• de ne pas allumer de feux (barbecue, etc.) dans les espaces naturels. En effet, l’usage du feu est interdit à toute personne du 15 mars au 30 septembre (dans les conditions posées par l’arrêté préfectoral n° 2014155-0001 du 4 juin 2014) dans les bois, plantations, forêts et landes, ainsi que dans les terrains qui en sont situés à moins de 200 mètres. 
• s’agissant des barbecues allumés sur des propriétés privées : d’en assurer une surveillance continue, de ne pas les installer sous le couvert d’arbres, ni à proximité de produits inflammables, et de prévoir à proximité, une prise d’arrosage prête à fonctionner.

1 | 2

News

  • Risque de départs de feux : appel à la vigilance

    Les conditions climatiques actuelles dans le (...) (Lire la suite)
  • Insee : enquête sur les ressources et conditions de vie

    La commission européenne et le parlement (...) (Lire la suite)
  • TriGlaz : le centre de tri ouvre ses portes

    À l’occasion de la journée mondiale de l’environnemen (Lire la suite)
Plus de news

Suivre l'actualité

Incription newsletter

Accueil - Mairie | Plan du site | Mentions légales | Contact / Plan d'accès | Connexion | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Studio en Tête