Expression politique - Guipavas le mensuel n°21 - juillet 2017 - 03/07/17

Guipavas avenir groupe majoritaire -

5 mois d’un vent nouveau

Voilà 5 mois que Guipavas a changé de municipalité, 5 mois que notre ville est dirigée par un maire à plein temps et des adjoints très présents en mairie et sur le terrain.
Cette période nous a permis de prendre nos marques.
Elle a vu l’arrivée d’un nouveau DGS (Directeur Général des Services) au 1er juin, Michel Fily qui avait déjà occupé cette fonction à la mairie de Guipavas de 1990 à 2008.
Ces 5 mois ont été très riches en rencontres avec les habitants, les associations ou encore les commerçants et artisans, sans oublier les agriculteurs. Evènements sportifs, associatifs, patriotiques, assemblées générales... les occasions sont nombreuses de vous rencontrer. Les élus Guipavas Avenir ont à souhait d’être très proches des Guipavasiennes et des Guipavasiens, d’être à leur écoute et de leur apporter toute leur bienveillance dans un climat serein et de confiance mutuelle.
Et si les éléments ne nous favorisent parfois pas la tâche, nous redoublons d’efforts pour parvenir à un résultat. Il en est allé ainsi des suites de la tempête Zeus. Les dégâts occasionnés par ces vents d’une rare violence sur la toiture de Kerlaurent ont rendu cette structure inutilisable pendant 3 mois, avec toutes les conséquences que cela entraîne sur les plannings des sportifs guipavasiens. S’il est vrai qu’une solidarité entre associations a permis de libérer des créneaux horaires aux clubs sportifs privés de salles, la municipalité a, en outre, fait appel à des communes voisines ou à des équipements privés afin de permettre aux sportifs concernés de poursuivre leurs activités. «  Il n’y a pas de problème, il n’y a que des solutions  » selon l’écrivain André Gide. Nous adhérons à cette vision des choses !
Toujours dans le domaine des salles de sports, la salle Jean Kergoat est en cours de rénovation (de mai à fin septembre). Là aussi, une concertation a été menée avec les utilisateurs pour peaufiner le projet et répondre au mieux à leurs attentes.
Faire participer les habitants à la vie de leur ville et enrichir la réflexion des élus dans les processus de prises de décisions est pour nous une priorité. C’est en ce sens que les assemblées de quartier seront reconstituées à la rentrée de septembre. Au nombre de 3, elles seront représentatives des secteurs géographiques de Guipavas (centre, Coataudon-Tourbian-Le Rody et Le Douvez) et ses membres seront des habitants, dont des jeunes âgés de moins de 25 ans, et des personnes issues du monde associatif et économique.
Avant cela, l’été sera là, période propice aux vacances, au repos ou à la fête. Pour cette dernière, la préparation des festivités est allée bon train : la Fête de l’été à Pontanné, le 8 juillet, devrait ravir petits et grands. Et tout ceci avec un budget sans commune mesure avec le spectacle métropolitain organisé ces dernières années. C’était un de nos engagements de campagne et nous nous y tenons.
Le samedi 9 septembre, le forum des associations battra son plein : là aussi, retour à l’ Alizé pour cette édition. Ce sera pour la municipalité l’occasion d’accueillir les nouveaux habitants de Guipavas en collaboration avec l’association AVF (Accueil des Villes Françaises).
Bel et bon été à chacun d’entre vous et rendez-vous en pleine forme en septembre !

Rencontre du maire et de ses adjoints, sur rendez-vous.
Contact : 02.98.84.18.00 ou secretariat-general@mairie-guipavas.fr

Union pour Guipavas - groupe minoritaire -

Lors des conseils municipaux suivant l’élection de la majorité actuelle, nos questions sont souvent restées sans réponse mais nous constatons les premiers effets contre lesquels nous nous devons de réagir.
M. Le Maire augmente la taxe sur les enseignes et publicités alors que nous nous étions engagés à ne pas y toucher pour ne pas alourdir les charges des entreprises.
La gratuité de l’Awena aux Guipavasiens qui a permis de créer un record d’abonnés et d’emprunts, est abandonnée au profit d’une adhésion payante. La Culture est une richesse qui doit rester accessible à toutes et à tous. Alors que nous sommes nombreux à déplorer le manque de connaissance du français et des sciences humaines, la municipalité restreint l’accès à ce bel outil. À contrario, un «  carré d’or  » est créé pour les plus aisés à l’Alizé.
Autre sacrifice : les Temps Bourg qui faisaient découvrir des spectacles culturels mondialement connus aux habitants de notre commune et bien au-delà. Ce moment fort pour notre ville et notre agglomération laisse place au retour d’une vieille formule «  locale  », moins ambitieuse, moins interactive pour la population et ses commerçants.
Toujours en rupture avec notre vision, des actions éducatives à destination d’enfants fragiles au sein du collège public se sont vues réduire ou annuler leurs subventions sans tenir compte de l’avis des membres du comité.
Au lieu de conduire une municipalité par idéologie et de passer trop de temps à militer pour le candidat LR aux élections législatives, une majorité doit écouter la population, concerter, prendre des décisions et mener des actions avec pragmatisme.
Tous les membres du groupe Union Pour Guipavas vous souhaitent un bel été.

Contact : contact@unionpourguipavas.fr

www.unionpourguipavas.fr
www.facebook.com/unionpourgu...
www.twitter.com/unionpourguip

Initiative citoyenne pour Guipavas - groupe minoritaire -

Guipavas a entamé un développement important et au combien nécessaire depuis presque 10 ans. Ce développement doit se poursuivre avec une vision à long terme et nous devons éviter de retomber dans la léthargie du passé.
Guipavas évolue au sein d’une métropole qui contribue très largement à l’attractivité et au développement économique du Finistère et donc de la Bretagne. Elle ne doit cependant pas devenir une simple réserve de foncier économique. Nous souhaitons que Guipavas soit toujours plus accueillante et solidaire et aussi reconnue pour son dynamisme culturel. Le festival du Temps bourg contribuait sans aucun doute à la renommée de notre ville. Nombreuses sont les personnes qui venaient de toute la région pour participer à cet événement emblématique.
La municipalité a décidé de le supprimer brutalement, sans même envisager son évolution. Ainsi les Guipavasiens pourront assister à un traditionnel et banal feu d’artifice après s’être restaurés et avoir assisté à un concert. Rien de bien original, surtout quand on liste le nombre de concerts proposés aux Finistériens cet été.
La culture, ce n’est pas uniquement regarder un spectacle, c’est aussi un vecteur de lien social qui permet de rassembler l’ensemble des Guipavasiens, quels que soient leur âge, leur niveau social, leurs origines, etc. Les compagnies invitées aux Temps bourg faisaient appel aux bénévoles, proposant ainsi aux habitants de devenir acteurs le temps d’un spectacle.
Et que dire du coût de cette fête ? Notre groupe demandera des comptes. Et on verra alors si l’argument financier invoqué pour supprimer ce temps fort de la vie guipavasienne était justifié…

Contact : icipourguip@gmail.com

www.icipourguip.bzh
www.facebook.com/ICIpourGuip
www.twitter.com/icipourguip/

News

  • Éveil sportif : inscription le 9 septembre au forum des associations

    La ville de Guipavas propose, en partenariat (...) (Lire la suite)
  • Guipavas reprend ses quartiers d’été

    Guipavas reprend ses quartiers d’été au mois de (...) (Lire la suite)
  • Les services de la ville passent aux horaires d’été

    À partir du 1er juillet, les services de la (...) (Lire la suite)
Plus de news

Suivre l'actualité

Incription newsletter

Accueil - Mairie | Plan du site | Mentions légales | Contact / Plan d'accès | Connexion | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Studio en Tête